Observatoire الملحظ
Derniers articles آخر ما نشر
Page d'accueil الاستقبال
KHEREDDINE 2015-2016 أين المبادئ
Signaler l'abus: plainte ou information
www.ho-net.net presentation
2011-2012تونس:مسائل راهنة
Profils de detresse humaine
QUESTIONS URGENTES
Tunisie: bien etre ou savoir faire?
Tunisie : confiants, ou credules ?
Cafeteria Culturelle منتزه ثقافي
Parole à l'image (1)
Gestion des Catastrophes التصرف في الكوارث
Offres d'assistance ou demandes d'aide
Declaration universelle: Les Textes des droits de l'homme:
Micro-mensonges et tyrannismes pour macro nuisances!
Comment promouvoir les droits de l'homme?
Changements climatiques
Rapports a propos du net et la condition humaine (dh)
=> Rapports 2009 de Amnesty et sur le web
=> Rapport 2010
=> 2009-10: Sdf et pauvres manipulés
=> Rapport 2008
=> Des femmes...:résumé2010
=> 2009 : Soucis SANITAIRES
=> Epidemies et problemes communautaires similaires
=> Questions sans réponses de la democratie naissante
=> La guerre: les dessous du danger et du desordre
=> Déclaration des droits des hommes et des citoyens
=> Aperçu des droits de l'homme et des institutions 17octobre 2011
=> Questions humaines et institutionnelles ( rapport de 2011 )
=> Nos Institutions dans la lumiere des devoirs et des defis
=> متابعة للوضع الصحي في شتاء 2012
=> Compte rendu arabe sur une pandemie
=> Droits et institutions: bilan de 2012 1e partie
=> Bilan 01.2016
Articles jadis masques depuis l'été 12
عربي
Environnement et civilisation
Guide Urgences Santé
ENGLISH
Vulgarisation du web
Mon internet
Annonces tous azimuts!
Impacts sociaux du web
Criminalité
Histoire de l'internet
Actualites internet et computering
Le sens des mots : Glossaire
Le tour du monde
Histoires dans la vie
Soutenez Chatt eljerid: merveilles du monde
Abonnement des mises à jour,Newsletter
Livre d'or
Contact
Search site
Qui suis je
ALMADIAFA Forum
Observatoire: Contenus masques du 5 au 12 juin 2012
Plan du site
Opinions
 

Questions humaines et institutionnelles ( rapport de 2011 )

                                                                                              
                                   
 


 
 
Fourni par Traduire
                      
 C'est 2012 ! Bonne année ! Qui saura dire que l'indifférence , l'injustice et l'ignorance ont reparachuté l'homme au moyen-âge social et politique ? et qui saura avouer que l'épisode va être rediffusé si on comprends pas que ce sont les victimes et oubliés qui doivent être l'objectif et le sujet de leur émancipation ?

 


Questions humaines et institutionnelles ( rapport de 2011 )
17/01/2012

1* Il est angoissant de savoir qu'il existe des hommes et des familles vivant de mendicité, économisant sur la santé, habitant des baraques en  briques et des bidonvilles après plus de 60 ans de l'institutionnalisation des droits de l'homme dans le monde et 35 ans dans le pays, et après plus de 40 ans d'industrialisation et de tourisme, souffrant le froid et les inondations. 

Et il est plus angoissant encore que les média qui en parlent sont ceux de l'exclusion humanitaire et de la fabrication de l'information et la manipulation zélée de la détresse . 

2* Les élections ont été retardées pendant la guerre de Libye pour écarter tout souci de révision sur ce thème. Cependant, des Libyens affichant les armoiries des combattants ont accompagné de leur présence dans les rues la campagne électorale, surtout dans les zones pauvres.    

NB: après le premier ministre d'avant les élections,  un " défenseur des droits de l'homme,  Jourchi, vient aussi le 2 janvier 2012 dire au journal télévisé  que " la Tunisie avait armé les libyens ". 

3* La fermeture des usines à cause des sitting dévoile une grande réalité décevante dont personne ne s'est soucié: le retard de nos élites qui après des dizaines d'années d'industrie, pas un sac de ciment ne pouvait être fabriqué sans les usines privatisées pour des parties internationales.  

4* Sous le président déchu, les parties civiles, sous prétexte de  ne pas " faire d'appels à la haine " évitaient les grèves pour les droits syndicaux ; à présent ils tolèrent des expressions de haine réels: 
- torture
- inscriptions diaboliques sur les murs
- chansons de haine contre Kadafi diffusées dans la rue 
- diffusion de productions dramatiques et musicales  élogieuses du port de " l'épée ", de " l'incendie d'un poste de police ",  des pratiques et parfois le language violent des bandits dits issus des banlieues... 
( à l'occasion du Ramadan et de l'anniversaire de la révolution )

5* le 10/12/2011 dans le cadre d'une " activité  de la culture des droits de l'homme "  à l'occasion de la journée mondiale des droits de l'homme organisée par différentes parties dont la LTDH, il y avait une " conférence sur les droits culturels et les libertés académiques dans la constitution ". Peu de public et de média sont présents, une organisation en exhibition et mise en scène, juste pour montrer aux média une salle pleine. Futilités et indifférence. 

6* Le contenu publicitaire commence à inspirer de plus en plus des inquiétudes. Par exemple: une annonce dit clairement  aux femmes que pour avoir l'amour il faut être svelte, et pour cela, manger des légumes accompagnés d'une huile.

7* Le processus de lutte contre la corruption suit un  chemin non clair, plutôt médiatique. En même temps, des figures islamistes  ayant été préparées  dés le début du règne du président déchu en étant favorisés dans leurs études etc, prennent des positions importantes dans l'état. 

8* La pratique de l'élevage de quelques poules pour la vente reparaît comme seul moyen pour gagner un peu d'argent pour survivre pour les gens pauvres.  
D'après ce que cela représente de contrainte pour les individus parfois mal équipés ou vieux, et d'après le degré de misère que cela montre, et dans les conditions de carences hygiéniques et sanitaires actuelles, cela devient une possible source d'inquiétude .

9* Début 2012 nos partis continuent leur manège d'activité exclusivement médiatique.  " on va faire un front, on va se fusionner..,"  sans souci aucun pour les préoccupations et l'action populaires. ( et sans souci aussi pour l'avis des adhérents ).   

10* La pratique de l'illusion médiatique ( un nouveau fait spectaculaire dans son inacceptabilité qui masque un autre le précédent ) atteint un nouveau secteur. ...  
L'information qui exerce bizarrement selon des directives prédéterminées sur les sujets et les contacts acceptés, se trouve présentée en martyr, et des pseudo militants en champions, par leur dite lutte contre la démarche des designations gouvernementales des dirigeants des media publics survenue vers le 7 janvier 2012. 
Le gouvernement à majorité islamique répond que c'est une démarche provisoire. L'affaire apparaît ainsi comme une tentative de sonder la vigilance du secteur, déjouée !

11* On observe une mise en scène théâtrale des infos du journal tv, répétition d'éléments conceptuels qui inquiètent. 

12* la presse syndicale au lieu d'être un exemple de vérité au niveau des droits populaires tait des violences et érige d'autres en victimes. Elle publie des analyses parfois contenant des critiques méprisantes et dégradantes, éventuellement en des contextes subversifs ou qui risquent d'attiser la violence. 
Exemple: un article publié le 14 janvier 2012  parle des partisans du niqab ( ou burqa ) comme des " individus aux visages de misèrables et de refoulés sexuels " , aux sens péjoratifs .             

13* Il est révoltant de voir des gens se lancer sans scrupule dans la mutilation de l'histoire. 
La fabrication de gloires et d'histoires d'opposants qui ont prévu la dérive tyrannique de Ben Ali etc, reprend comme par le temps de Bourguiba. 
Un autre aspect de la falsification de l'histoire continue: la prétendue persécution du port du hijab et surtout dans le travail... 

14* Le cumul des fonctions politiques, syndicales, culturelles et humanistes en même temps est parfois très néfaste. Il est logiquement inacceptable dans un souci de démocratie, de transparence et d'efficacité.

Cette pratique du cumul pourrait avoir été à l'origine de l'esprit dégagé par l'élément de presse sus-mentionné du journal syndical, puisque l'auteur affiche publiquement être " syndicaliste et militant d'un parti travailliste. 
Paradoxalement, ce  cumul et cette âpreté de lutte anti intégrisme pourraient avoir été utilisés pour suggérer des gloires, encore une fois à la différence du secours social.   

15* Le 15/1/2012, dans l'émission " témoignages " de la 1ère chaîne, Ali Ben Salem, ex comploteur contre le premier président du pays Bourguiba ( autour de 1963 ) , dit que celui-ci ne p persécutait pas ses opposants en dehors du processus judiciaire. Si ce politicien ancien ( présenté actuellement comme  "activiste des droits de l'homme" s'êtait démarquè au précédent épisode de la tradition d'exagération de la torture etc, au 3ème semble avoir viré et inaugurer en revanche le reniement des violations extra-judiciaires et non politiques des premières décennies de l'indépendance.
 
16* Mi janvier réapparition des annonces pour des activités presque de charlatans qui diffuse des illusions et arnaque les jeunes angoissés à propos de leur avenir. 
Plusieurs éléments inquiétants sont à noter :
- diffusion d'idées non scientifiques comme étant la science pure et moderne. Exemples: 
¤ programmation nerveuse linguistique ( pour acquérir une forte personnalité...
¤ influencer l'âme 
¤ mesure de l'aura ( qui est une entité invisible que chacun á, d'après ces gens ) , pour adapter les exercices nécessaires pour l'augmenter et avoir ainsi des capacités de leader et d'entreprise.
- prétendre guider vers la  confiance et la réussite économique.
- L'utilisation de méthodes psychologiques et de techniques de diction pour influencer et convaincre. 
- l'orateur prétend être conseiller d'organismes étrangers parfois militaires exemple l'armée canadienne.

17* Des calendriers sont en vente, portant:
- un drapeau noir avec des slogans musulmans,
- surplombant un grand globe terrestre
- des versets disant que " dieu avait promis aux pieux qu'ils héritent la terre..." 
- le mot Khilafa ( ou califat, état islamique) deux fois dont une en caractères grands et gras.

18* Les éléments de contestation après la formation du gouvernement ( exemple ceux de la grève générale de Makhtar le 14 janvier, anniversaire de la révolution, grève de commerces déjá stagnants ou croulants )  paraissent en fait imprégnês d'indifférence sociale et nationale. Les mêmes procédés du passé qu'ils réutilisent  suggèrent que ce sont les mêmes milices de pauvres chargées début 2011 de créer á la fois:
- un climat  de perturbations et d'instabilité activiste , 
- un couvert á des persécutions et intimidations et destructions d'archives, 
- une illusion de populisme.

Il serait temps de tirer les leçons. Toutes les questions avaient été posées, sauf une : le but, entre autres, de l'activité des droits de l'homme n'est-il pas d'avoir une élite intelligente au service d'un peuple laborieux dans l'exercice de la citoyenneté, et d'un pays plein de ressources gérées intelligemment ? 

Ils restent aussi d'autres questions spécifiques de nos dernières décennies: 
Y'aura-t-il toujours des matières premières toxiques qui se jettent dans la nature par un défaut de chargement des années durant parce que le personnel manque de savoir et les associations n'y sont pas spécialisées ?  
Y aura-t-il toujours  ces sdf et ces filles  bizarres qui circulent  dans la rue  parfois porteurs de différents germes dûs à l'indigence?
Le sort du milieu du travail s'améliorera-t-il  après l'époque où sa représentation était confiée à des parties ignorant les dangers et leurs solutions ? 
Y'aura-t-il toujours des gens maintenus dans la précarité pour entraver leur expression sur des négligences subies dans des milieux où la confiance devient crédulité ?


Aujourd'hui sont déjà 5 visiteurs (31 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=