Observatoire الملحظ
Derniers articles آخر ما نشر
Page d'accueil الاستقبال
KHEREDDINE 2015-2016 أين المبادئ
Signaler l'abus: plainte ou information
www.ho-net.net presentation
2011-2012تونس:مسائل راهنة
Profils de detresse humaine
QUESTIONS URGENTES
Tunisie: bien etre ou savoir faire?
Tunisie : confiants, ou credules ?
=> Aperçu des elections du 23 octobre 2011
=> Des elections et de la constitution
=> Elections et constituante en temps de confusion
=> Aperçu de droits de l'homme, libertes,institutions et du web
=> Prix nobel pouvait etre decerner à Leena Ben Mhenni
=> Les promesses de la constituante
=> La constutuante revele ses verites
=> Secours et republique
=> Du cinema europeen, de la pologne et du syndicalisme
=> Elections: fraudes possibles
=> Comment se fait l'avenement republicain ?
=> Non a la guerre mais a bas la paix
=> Les cadeaux de bonne annee du gouvernement au peuple
=> Comprendre les infos sur le fanatisme et l'archaïsme vestimentaire
=> La constituante et le pouvoir à travers son attitude face à la violence
=> Questions locales et mondiales generales
=> Questions aigues occultes par les evenements
=> Les pluies et le risque sanitaire pour les quartiers pauvres
=> Le probleme des catastrophes vecues par l'humanité sous le systeme politique de d'assemblee
=> Observation d'un camion de ramassage d'ordures
=> Fondements republique et de sa constitution
=> Gouvernance: faites avec..sa solution ou son absence
Cafeteria Culturelle منتزه ثقافي
Parole à l'image (1)
Gestion des Catastrophes التصرف في الكوارث
Offres d'assistance ou demandes d'aide
Declaration universelle: Les Textes des droits de l'homme:
Micro-mensonges et tyrannismes pour macro nuisances!
Comment promouvoir les droits de l'homme?
Changements climatiques
Rapports a propos du net et la condition humaine (dh)
Articles jadis masques depuis l'été 12
عربي
Environnement et civilisation
Guide Urgences Santé
ENGLISH
Vulgarisation du web
Mon internet
Annonces tous azimuts!
Impacts sociaux du web
Criminalité
Histoire de l'internet
Actualites internet et computering
Le sens des mots : Glossaire
Le tour du monde
Histoires dans la vie
Soutenez Chatt eljerid: merveilles du monde
Abonnement des mises à jour,Newsletter
Livre d'or
Contact
Search site
Qui suis je
ALMADIAFA Forum
Observatoire: Contenus masques du 5 au 12 juin 2012
Plan du site
Opinions
 

Questions aigues occultes par les evenements

                                       
 
 
 C'est 2012 ! Bonne année ! Qui saura dire que l'indifférence , l'injustice et l'ignorance ont reparachuté l'homme au moyen-âge social et politique ? et qui saura avouer que l'épisode va être rediffusé si on comprends pas que ce sont les victimes et oubliés qui doivent être l'objectif et le sujet de leur émancipation ?

                                 
                                     
PARTAGER sur d'autres sites Share
 


 
Questions aiguës occultées par les évènements:
Le poids des intentions et l'écho des réalités, de l'inconscience et de l'indifférence.
(Juin 2011-19 février 2012)   

Différents grands problèmes de notre temps étaient auparavant uniformément traités par les puissances politiques et sociales des pays et du monde d'une manière occasionnelle ou cérémoniale et à présent sont masqués et possiblement leurs tableau de responsabilité tourmenté, source possible de dérobades.
Pour le suiveur averti, le " laisser pour compte " d'une seule victime d'un système pouvait prèsager quoi devant des dégâts plus systémiques?
Les problèmes et erreurs observés sont des retombées non traitées, des nécessités masquées par des futilités, des dérapages de solutions prétendues magiques...Le tout à résoudre pour le bien de tous.

1. Le niveau de pollution surtout alimentaire, et marine. La part de l'inconnue et de la négligence, du gouvernement et du patronat, et des unions.

2. L'affichage du réseau et du progrès et la pratique de la non intervention dans l'équilibre naturel et du cloisonnement.

3. Élections: fraudes des résultats.
4. Fraudes des taux de participation de toujours.
5. Maladies sexuelles, maisons closes. Tabac.

6. Enfants pilleurs et agresseurs dans les cités et silence des institutions. ( ce ne paraît plus être ceux éduqués avec le fanatisme du quartier ) 
Et qui les emploie aprés 2011? 

7. Dictée de choix individuels...
8. ...Via l'emprise corporative en temps de crise.
9. Les infections de parasites humains et animaliers de 1985, 2001 et 2007 et leur relation avec les épidémies.
10. Diviser les partis pour les faire piétiner. Les subventionner pour les contrôler.
 
11. Les facteurs de la prolifération des déchets dans les rues et du silence à son sujet.

12. Le rôle des médecins et infirmiers dans le refus ou bâcler les soins.
13. Pratique du populisme, pensée contre-scientifique et anti-humaniste .

14. La vague de béton dans l'urbanisation depuis 2000 et les silences dessus. Ses liens avec le réchauffement des agglomérations. 

15. La précarité sociale et financière des couches défavorisées: les silences et la possibilité d'un lien avec l'épidémie; et les facteurs qui ont conduit à l'indifférence envers le délabrement des bâtiments publics et privés au point de s'écrouler avant terme ou de devenir source de dangers hygiéniques.

16. La médiatisation de la violence sans intentions d'assistance. La diffusion de mensonges ( dont de vols de cheptel par exemple) sans intention d'assistance. Possibles liens avec la hausse des prix du mouton et du lapin ...  

17. La part du contexte politique et la part de l'attitude préméditée dans l'indifférence associative envers certain dossier,avant et après 2011.
1
8. Le peu de souci pour impliquer les victimes des problèmes sociaux dans la résolution des problèmes. 
19. Les banlieusards et les frictions sociales et la dégénération des solutions naïves ou inhumaines.
20. Les profils et autres activités sur le web mis pour perturber les utilisateurs.

21. Procés pour élites. Dont ceux d'un animateur, et dont les buts: recirculer l'argent, récompenser l'avocat, installer des héros pour un prochain virage politique.

22. Le poids d'épreuves répétées sur l'individu et l'organisation.
23. Plusieurs approches des problèmes se querellent, culturellement non sur le terrain.!
24. Des livres sont retirés des bibliothèques. 
25. Évincer un volontaire non affidé.
26. Évincer par crainte de perte du contrôle.
27. Empêcher consolidation pour s'épargner des retours sur des erreurs passées

28. Les capacités du web, de l'ordinateur et du portable qui violent sans raison la vie privée. 
Exemple les messages de configuration prouvent que l'opérateur peut changer les paramètres donc voir ton téléphone et son contenu. Juste il évite d'afficher le processus, comme dans la fonction services de la carte sim qui s'intègrent au menu.

29. Leur emploi parfois pour masquer des preuves ( supprimées directement des ordinateurs ) parfois ' puéril '.
Il serait intéressant de savoir à quel niveau se décident ces intrusions en ligne et qui les opère.

30. critiques qui exagèrent et pourtant n'aident pas des personnes en détresse pour des raisons obscures.
31. Jouer avec la détresse des gens: serveurs perturbés, misère exhibée pour un show.
32. Mise à profit non des misères réelles, mais de conflits et scissions personnelles pour mobiliser  les gens.
33. Les questions de la femme et du hijab et son port: interdit ou imposé.
34. La sous-traitance. 

35. L'alcool, le libertinage, le prêche de la liberté sexuelle...: leur étendue et leurs conséquences et possibles liens avec des fléaux sociaux ultérieurs et leur compensation.

36. " Permanent non payé par son patron parce que soutient un indésirable ".
37. Martyrisation d'animaux pour persécuter. 
38. Primauté du zèle sur les frontières différentes mais qui restent en place devant la détresse.
39. Instances pour gérer les élites et fils et filles d'élites, parachutées nationales.
40. les fils d'émigrés et l'émigration clandestine.
41. Les machines en panne et les élèvaier malades.
42. Les inscriptions sur les murs, dont certaines sataniques, depuis 2008.
43. L'embargo familial...
44. Dont pour " caractères " politiques. 
45. Gestion de la santé psychologique par des médicaments. 

46. La procédure de réception et la gestion des correspondances et plaintes et autres lettres adressées du public aux unions avant et après 2011.

47. Différentes questions se rapportant à la science: le mépris de plusieurs applications utiles pour le public vaste, les dangers de l'utilisation malhonnête de la science...

48. Les réalités des efforts des unions pour soulager la détresse ouvrière et populaire: faisaient ils trop ou trop peu dans le cadre des relations historiques avec les institutions locales et internationales.

49. Le sens des critiques démocratiques et humanitaires du régime de ben-ali avant et aprés sa chute.
50. Les buts de la fabrication médiatique, de la mise en scène des infos et interviews.
51. La fabrication de l'opinion.
52. L'enrôlement des banlieusards dans des milices.
53. L'état des prisons avant et aprés 2011.

54. Les origines et la portée et les buts de l'expression des idées du genre: la misère favorise la création, l'abondance aboutit à l'ennui.

55. Les obstacles implicites sournois à l'enregistrement et le témoignage en ce qui concerne des questions importantes dont la dégradation de la cité et du niveau de vie.

56. Le pouvoir par les media et les clins d'oeil dans un favoritisme pour l'affilié sur le compte du citoyen et dans un climat de diabolisation excessive de l'évolution politique et sociale.

57. La portée des convictions dans les droits de l'homme chez ceux connus pour défendre ces droits, avec l'émergeance de cas de retours pour la vengeance, l'indifférence humanitaire comme punition politique...le silence sur les détresses..

58. Suggestion avec morcellement des ordres pour amener même un parent à nuire à une personne.
59. Réécriture de l'histoire  pour présenter les indifférences comme des diktats.
60. Implication humanitaire dans le libellage, parfois contradictoire...
61. ... Et pratiquer ainsi sur fond politique une exclusion tournée vers les victimes des amis . 

62. Destructions, vol et incendies d'archives et accidents informatiques surtout aprés 2011. Il y en a eu pour des associations et aussi des institutions publiques. La part de la vérité et les  responsabilités.

63. Erreurs médicales, perturbations informatiques, et longues files de patients dans le public et les cliniques de la sécurité sociale et autres désorganisations sanitaires.

64. Le lien entre les refus de traiter des dossiers d'injustices individuelles et systémiques, et la fabrication de ' martyrs '.

65. Les parties compétentes qui refusent l'assistance aux gens ou simulent des scissions avec d'autres pour déstabiliser leurs détracteurs encourent-ils une responsabilité juridique ?

66.Les personnes omniprésentes ( parfois en affichant de l'arrogance ) dans certaines institutions publiques: leur identité et leur objectifs? ( remarque: après 2011 certains sont même affichés comme figurant dans les rapports des infos et même dans les spectateurs de ' congrés ' pour un élément douteux. )

67. Nature et gestion des persécutions dans l'enceinte des  institutions: école dans les années 80 ; plage, centre culturel et café aprés 2000; tente d'action politique après 2011.

68. En quoi consiste la ' periode de transition ' ? 
Rendre justice et laisser reposer les esprits avant l'inauguration de la nouvelle page du nouveau régime politique? 
Ou faire peur aux naîfs et précaires et récompenser les indifférents pour laisser passer le temps sur le souvenir et les espoirs de témoignage contre les injustices pour aboutir à un nouveau statu quo ?

69. L'acion environnementale est minée par l'organisation familiale des listes électorales etc ou le jeu policier et le favorisme des radicaux peu sérieux .

70. Raisons de l'insistance sur la sécurisation par l'indifférence alors qu'elle a toujours abouti à la création du noyau initial des problèmes politiques et sociaux dont le moindre n'est pas les risques sanitaires et hygiéniques de la précarité et l'apparition de milices de pauvres et voyous utilisées surtout pour semer la méfiance et persécuter les critiques.

71. Les liens entre le passé et le présent sur certains éléments du tableau tyrannique:
- La charte nationale de 1987 et l'assemblée constituante de 2011 : deux  outrages à une constitution  relativement plus fidèle aux aspirations républicaines et sociales du peuple .  
- Les mises en scène des infos et le choix des interviewés . 
- Un lien existe-t-il entre les comportements policiers des deux époques et des deux parties des luttes ? Et peut on dire que ces dérives anti-constitutionnelles ont bloqué le dialogue politique et culturel et les évolutions sociales et individuelles des citoyens ?

72. Des individus ont été maintenus des décennies durant dans l'exclusion et la précarité pour accomplir des objectifs pseudo politiques obscurs différemment justifiés.
Et des couches entières de populations laissés dans le manque et le besoin pour les maintenir assujettis à l'appareil partisan.

73. Censurer par des amis, et punir l'ardeur des critiques par des maltraitements sanitaires dont la transmision d'infections....

74. Pourquoi les élémetnts politiques et associatifs responsables de l'indifférence face aux désatres humanitaires , qui se sont bien caché derrière la tyrannie et l'emprisonnement , choisissent la voie du déshonneur et de la compromission en éternisant la misère des oubliés en parlant de sujets futiles et fabriqués et en bannissant les défenseurs de la nature et du peuple ?

75. Standardisation du discours ( haine, insultes, indifférence ) et des profils ( satan, bébé ) sur internet.

76. .Origine et but des clins d'oeil aux language, idées et thèmes des voyous et des banlieusards en ramadan 2011 dans les programmes de la télévision, tels que: brûler un poste de police en cas d'ennui, port de sabre, se venger d'une personne en lui mettant une nourriture qui irrite les intestinn, etc.
Nb: le contexte est celui du laisser pour compte.


 
                                             
                              


 


Aujourd'hui sont déjà 5 visiteurs (91 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=