Observatoire الملحظ
Derniers articles آخر ما نشر
Page d'accueil الاستقبال
KHEREDDINE 2015-2016 أين المبادئ
Signaler l'abus: plainte ou information
www.ho-net.net presentation
2011-2012تونس:مسائل راهنة
Profils de detresse humaine
QUESTIONS URGENTES
Tunisie: bien etre ou savoir faire?
Tunisie : confiants, ou credules ?
=> Aperçu des elections du 23 octobre 2011
=> Des elections et de la constitution
=> Elections et constituante en temps de confusion
=> Aperçu de droits de l'homme, libertes,institutions et du web
=> Prix nobel pouvait etre decerner à Leena Ben Mhenni
=> Les promesses de la constituante
=> La constutuante revele ses verites
=> Secours et republique
=> Du cinema europeen, de la pologne et du syndicalisme
=> Elections: fraudes possibles
=> Comment se fait l'avenement republicain ?
=> Non a la guerre mais a bas la paix
=> Les cadeaux de bonne annee du gouvernement au peuple
=> Comprendre les infos sur le fanatisme et l'archaïsme vestimentaire
=> La constituante et le pouvoir à travers son attitude face à la violence
=> Questions locales et mondiales generales
=> Questions aigues occultes par les evenements
=> Les pluies et le risque sanitaire pour les quartiers pauvres
=> Le probleme des catastrophes vecues par l'humanité sous le systeme politique de d'assemblee
=> Observation d'un camion de ramassage d'ordures
=> Fondements republique et de sa constitution
=> Gouvernance: faites avec..sa solution ou son absence
Cafeteria Culturelle منتزه ثقافي
Parole à l'image (1)
Gestion des Catastrophes التصرف في الكوارث
Offres d'assistance ou demandes d'aide
Declaration universelle: Les Textes des droits de l'homme:
Micro-mensonges et tyrannismes pour macro nuisances!
Comment promouvoir les droits de l'homme?
Changements climatiques
Rapports a propos du net et la condition humaine (dh)
Articles jadis masques depuis l'été 12
عربي
Environnement et civilisation
Guide Urgences Santé
ENGLISH
Vulgarisation du web
Mon internet
Annonces tous azimuts!
Impacts sociaux du web
Criminalité
Histoire de l'internet
Actualites internet et computering
Le sens des mots : Glossaire
Le tour du monde
Histoires dans la vie
Soutenez Chatt eljerid: merveilles du monde
Abonnement des mises à jour,Newsletter
Livre d'or
Contact
Search site
Qui suis je
ALMADIAFA Forum
Observatoire: Contenus masques du 5 au 12 juin 2012
Plan du site
Opinions
 

Observation d'un camion de ramassage d'ordures

                                 


PARTAGER sur d'autres sites Share تقاسم هذا المقال في مواقع أخرى
 

 
Observation d'un camion de ramassage d'ordures
L'action est nécessaire , l'exécutant superflu !!
02/04/2012 

La semaine passée en allant en ville à 9 heures du matin j'ai eu l'opportunité d'observer la manière dont s'effectue ce genre d'opération si importante parmi les prérogatives municipales et très grave sur le plan hygiénique à la fois au niveau de la portée bénéfique et des risques potentiels pour la communauté et les individus qui s'en chargent.

Le camion sortait d'une rue pauvre et pénétrait sur la voie publique. Il était dejà très surchargé. Un ouvrier est assis tout en haut du tas de sachets d'ordures, tout déchirés qui s'élève bien au dessus de la hauteur du camion, et l'ouvrier est assis dessus au mépris des odeurs infectes et du risque de tomber au milieu de la circulation si le tas se disloque.  

Deux autres ouvriers sont assis sur des sortes de marche-pieds très fragiles assujettis à l'arrière du camion. Leurs jambes pendent derrière les roues très près du sol. D'autre part, comme le camion est parfois fortement secoué et éprouvé par la route ( sans oublier que ce sont généralement des véhicules anciens ), ces ouvriers risquent de tomber lors d'une violente secousse qui pourrait éventuellement briser le support sur lequel ils sont assis composé juste d'une barre de fer terminée d'une feuille de tôle. Ils risquent aussi d'être précipités à terre ou de cogner la tête au camion. En plus de cela, ils sont ainsi en contact avec les ordures  tout le long du travail. Et tous ces risques sont aggravés par le fait que ces ouvriers ne sont nullement capables de se concentrer sur leur posture: ils ne peuvent s'agripper comme il faut car d'une main ils se maintiennent tant bien que mal et de l'autre ils tiennent un morceau de pain qu'ils grignotent, n'ayant sûrement pas la possibilité ni le temps de prendre un petit déjeuner que sous la forme d'un pain partagé à plusieurs et absorbé dans les ordures pourries.
Tous ces ouvriers sont juste habillés de chemises et de pantalons tout souillés par les émanations des ordures.

Dans ces conditions, comment pouvons nous continuer à parler de ' modernité ' et de " progressisme imposé du dehors de notre société " ?
Qui va avoir suffisamment de courage pour diagnostiquer de tant d'années d'exclusion hygiénique ?


Aujourd'hui sont déjà 5 visiteurs (26 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=