Observatoire الملحظ
Derniers articles آخر ما نشر
Page d'accueil الاستقبال
KHEREDDINE 2015-2016 أين المبادئ
Signaler l'abus: plainte ou information
www.ho-net.net presentation
2011-2012تونس:مسائل راهنة
Profils de detresse humaine
QUESTIONS URGENTES
Tunisie: bien etre ou savoir faire?
=> Pour ce blog: Annonce d'un emploi
=> Poesie: volonte de la Tunisie
=> L'elite et les mamipulations facebook
=> A propos des solutions économiques
=> Agression sournoise
=> Idees essentielles pour le système democratique
=> Poisson d'avril:Lettre ouverte au general
=> Pannes de mon ordinateur juin-juillet
=> Democratie, republique , et paix
=> Bateau , culture, et vie de groupe
=> Contrat social (projet)
=> Une scene facebookienne
=> La critique de la derive policiere
=> Ville de Sfax,monde de Travail, et droits de l'homme
=> Ce moquer de la detresse des gens !!!
=> L'elite et la democratie
=> Concepts de politique, d'election, et de promotion sociale
=> Constitution , projet
=> La veritable identite du grand brule
=> Questions humani-politiques sans parties interessees
=> La desertification menace (lien)
=> Legitimite du gouvernement , et prerogatives de la constituante
=> Rapport des acquis humanitaires et populaires
=> La grande glorieuse et exceptionnelle réalisation politique
=> Blague : Illegitimite non contagieuse !
=> Promouvoir la condition du peuple ou remodeler le modele social ?
=> Elections et constituante en ce temps
=> Responsabilite partagee entre paricipants politiques
=> Actualites democratie : etat islamite dans la rue
=> Bilan rapide de quelques questions sensibles
=> Prix Nobel: Si le show ploutocratique reconvertit l'esprit
=> PAUVRE JUSTICE
=> Aperçu sur le discours de la vice presidente de l'Instance supreme
=> Aperçu des droits de l'homme et des institutions
=> Clin d'oeil TV aux emigres clandestins
=> Blogging qui es-tu?
=> L'arbre du militantisme qui cache la foret de desastres sociaux
Tunisie : confiants, ou credules ?
Cafeteria Culturelle منتزه ثقافي
Parole à l'image (1)
Gestion des Catastrophes التصرف في الكوارث
Offres d'assistance ou demandes d'aide
Declaration universelle: Les Textes des droits de l'homme:
Micro-mensonges et tyrannismes pour macro nuisances!
Comment promouvoir les droits de l'homme?
Changements climatiques
Rapports a propos du net et la condition humaine (dh)
Articles jadis masques depuis l'été 12
عربي
Environnement et civilisation
Guide Urgences Santé
ENGLISH
Vulgarisation du web
Mon internet
Annonces tous azimuts!
Impacts sociaux du web
Criminalité
Histoire de l'internet
Actualites internet et computering
Le sens des mots : Glossaire
Le tour du monde
Histoires dans la vie
Soutenez Chatt eljerid: merveilles du monde
Abonnement des mises à jour,Newsletter
Livre d'or
Contact
Search site
Qui suis je
ALMADIAFA Forum
Observatoire: Contenus masques du 5 au 12 juin 2012
Plan du site
Opinions
 

L'arbre du militantisme qui cache la foret de desastres sociaux

                                                          

 


L'arbre du militantisme qui cache la forêt de désastres sociaux 
(09/10/2011) 
 
 
L'arbre du militantisme qui cache la forêt de désastres sociaux
 
Égypte 1990s. Des histoires se répandent sur l'existence de fanatiques qui veulent instaurer le mariage des filles en bas âge, interdire la mini-jupe et la plage etc aux femmes et l'art. 
Les gens du monde bien engagés en font une aubaine les uns en faisant des films qui "désintoxiquent la pensée en favorisant l'imagination et libèrent le corps par la danse etc" , les autres en vendant des paraissant intégristes. (Il est important de noter qu'on ne parle pas du respect de la personne).
 
En 2011 on a découvert que pendant ce jeu le peuple et le pays dont ils parlaient dans leur slogan tombaient en ruines.
La classe politique semble aussi bizarre. Elle manifeste spontanément par milliers pour un atelier de peintres brûlé, mais reste insouciante pour des milliers de citoyens acculés à la faim et parfois au menditisme. À présent les attestations de bon citoyen se rédigent sur papier anti-mafia-officiel . Sinon c'est l'oubli. Du citoyen et de ses autres soucis au quotidien.
 
NB:
Notre ville Sfax est devenue juste des façades de bâtiments anciens et beaux qui à l'intérieur tombent en ruines.


Rien n'y fait que des partis (modernes et souvent engagés dans des associations de défense de la ville ou du patrimoine) y siègent. Les décombremt s'entassent dans les étages au dessus et en dessous, et avec les décombres les animaux morts et les rats parfois. Rien n'y fait qu'on ait besoin d'espaces culturels. Au lieu d'utiliser ces bâtiments historiques et les maintenir, on préfère construire de nouveaux centres en démolissant des lieux anciens ou en empiétant sur le peu d'herbe et de sable au pied des remparts. Et personnes n'y va. Trop loin du centre ville moderne à la différence des bâtiments délaissés !
 
Un exemple de ce délabrement est ce balcon qui a failli tomber sur la tête des passants.



Si ces bâtiments avaient été utilisés et donc repeints et réparés quand il fallait, les murs et les toits n'auraient pas été endommagés ainsi par les eaux de pluie. 
Non seulement cela. Des gens vivent dehors ou dans des lieux précaires alors que ces bâtiments restent à l'abandon et parfois deviennent un repaire pour des parasites nuisibles.
 
La même chose se poursuit de nos jours en Tunisie. On parle de réalisations depuis janvier 2011. Toutes juridiques. La mégestion et la précarité et même l'indifférence politique règnent. On ne pense qu'à se démarquer de toute démocratie et de tout engagement pour les problèmes populaires.


Aujourd'hui sont déjà 9 visiteurs (88 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=