Observatoire الملحظ
Derniers articles آخر ما نشر
Page d'accueil الاستقبال
KHEREDDINE 2015-2016 أين المبادئ
Signaler l'abus: plainte ou information
www.ho-net.net presentation
2011-2012تونس:مسائل راهنة
Profils de detresse humaine
QUESTIONS URGENTES
Tunisie: bien etre ou savoir faire?
=> Pour ce blog: Annonce d'un emploi
=> Poesie: volonte de la Tunisie
=> L'elite et les mamipulations facebook
=> A propos des solutions économiques
=> Agression sournoise
=> Idees essentielles pour le système democratique
=> Poisson d'avril:Lettre ouverte au general
=> Pannes de mon ordinateur juin-juillet
=> Democratie, republique , et paix
=> Bateau , culture, et vie de groupe
=> Contrat social (projet)
=> Une scene facebookienne
=> La critique de la derive policiere
=> Ville de Sfax,monde de Travail, et droits de l'homme
=> Ce moquer de la detresse des gens !!!
=> L'elite et la democratie
=> Concepts de politique, d'election, et de promotion sociale
=> Constitution , projet
=> La veritable identite du grand brule
=> Questions humani-politiques sans parties interessees
=> La desertification menace (lien)
=> Legitimite du gouvernement , et prerogatives de la constituante
=> Rapport des acquis humanitaires et populaires
=> La grande glorieuse et exceptionnelle réalisation politique
=> Blague : Illegitimite non contagieuse !
=> Promouvoir la condition du peuple ou remodeler le modele social ?
=> Elections et constituante en ce temps
=> Responsabilite partagee entre paricipants politiques
=> Actualites democratie : etat islamite dans la rue
=> Bilan rapide de quelques questions sensibles
=> Prix Nobel: Si le show ploutocratique reconvertit l'esprit
=> PAUVRE JUSTICE
=> Aperçu sur le discours de la vice presidente de l'Instance supreme
=> Aperçu des droits de l'homme et des institutions
=> Clin d'oeil TV aux emigres clandestins
=> Blogging qui es-tu?
=> L'arbre du militantisme qui cache la foret de desastres sociaux
Tunisie : confiants, ou credules ?
Cafeteria Culturelle منتزه ثقافي
Parole à l'image (1)
Gestion des Catastrophes التصرف في الكوارث
Offres d'assistance ou demandes d'aide
Declaration universelle: Les Textes des droits de l'homme:
Micro-mensonges et tyrannismes pour macro nuisances!
Comment promouvoir les droits de l'homme?
Changements climatiques
Rapports a propos du net et la condition humaine (dh)
Articles jadis masques depuis l'été 12
عربي
Environnement et civilisation
Guide Urgences Santé
ENGLISH
Vulgarisation du web
Mon internet
Annonces tous azimuts!
Impacts sociaux du web
Criminalité
Histoire de l'internet
Actualites internet et computering
Le sens des mots : Glossaire
Le tour du monde
Histoires dans la vie
Soutenez Chatt eljerid: merveilles du monde
Abonnement des mises à jour,Newsletter
Livre d'or
Contact
Search site
Qui suis je
ALMADIAFA Forum
Observatoire: Contenus masques du 5 au 12 juin 2012
Plan du site
Opinions
 

Aperçu des droits de l'homme et des institutions

                                                   
 


Aperçu des droits de l'homme et des institutions 
17/10/2011
 
Les témoignages  de l'homme de la rue dans les médias confirment certains soucis graves du temps présent.
 
1/ Le 19 octobre la station du bus très ancienne située près de la porte de la ville de Sfax (Bab Diwan) est transférée plus loin pour laisser la place pour le stationnement des voitures privées.
Ainsi un service individualiste est prioritaire sur un service public qui aidait énormément les personnes âgées etc.
 
2/ Le 17 octobre l'organisation de défense des droits de l'homme LTDH annonce que son siège à subi une intrusion et qu'un ordinateur contenant ses archives et l'organisation et la formation du contrôle des élections de l'assemblée a été volé. 
ÀCette affaire nécessité d'être enquêtée sur le modèle des commissions mixtes d'enquête et chercher un lien possible avec les bandes d'enfants voleurs car seuls des enfants peuvent reconnaître et accéder facilement ce genre de lieux. 
 
3/ Le problème de l'aération des hôpitaux publics se pose d'une manière grave et s'ajoute aux autres aspects du manque d'hygiène.
 
4/ Le vandalisme commun dans les lieux publics qui cible spécialement les toilettes continue sans contrôle (exemple: les toilettes du port de l'île longtemps délabrées subissent des saccages,surtout la porte et la chasse d'eau.  Une inscription en rouge (coeur p** 1952).
 
5/ Des éléments douteux bloquent le port d'arrivée à l'île sans souci pour les citoyens et les cas urgents.(16 octobre)
 
6/ Des enfants de 13 ans au visage cireux et des hommes âgés ont accès sur le bateau pour vendre des amandes mouillées qu'ils manipulent mains nus au risque de transmettre des maladies.
Le souci de formation ne va pas vers les responsables des lieux publics. Il se limite aux contrôleurs des élections.
(début de ce commerce: 2010 dans les rues de la médina)
 
7/ Les bus ne partent que si les passagers trop lassés d'attendre vont voir la chef de station. Économie de carburant? La solution de fixation d'horaires est non envisageable...
 
8/ Les intellectuels qui sont l'espoir des peuples continuent à méditer avant de lancer qu'ils approuvent et  glorifient un printemps qu'on à jamais vu.
 
9/ De même que sous le régime passé, le discours du genre "les jeunes sont la solution, pas le problème" continue à être relayé cette fois dans le  Rap ce qui risque de nuire à l'harmonie des couches sociales. 
 
10/ Une vie associative non mûre. Il est difficile pour un cas social, un militant ou un ancien syndicaliste d'assister ou contacter les instances de décision supérieures des organisations, surtout les congrès.
 
11/ En période électorale paradoxalement on veut  pas parler de la violence.
Déjà l'organisation centralisée des préparatifs est contraire à l'esprit du siècle. 
 
12/ Les cas de misère des régions de l'arrière pays montrées à la télévision semblent avoir été un simple jeu.
Parfois même en direct les associations donnent des numéros de téléphone au lieu d'adresses voire des solutions! 
 
13/ Des éléments du système sont chargés  chargés de l'info et de l'évaluation du système. Mon cas montre que les indépendants sont exclus.
 
14/ Le mystère plane sur l'activité et les sièges des commissions anti corruption et des organisations humanitaires.
 
15/ Une situation très dégradée dans certains hôpitaux(absence de ventilation, de toilettes salubres...)
 
 
16/ La violence dans les  stades est peut être compréhensible comme moyen d'intimidation-recrutement pour les banlieusards.
 
17/ Rien ne permet de définir la nature des organismes apparus dans le pays: vrais partis ou sièges de torture de l'OTAN ou police secrète du système. Aucune action permanente en vue.
 
18/ Les partis n'agissent pas. Cela nous suggère l'existence d'un sorte de partage du peuple.
 
19/ On joue sur la psychologie et l'enthousiasme des intellectuels et cadres moyens soucieux de participer à la gloire annoncée mais déchirés entre leur nature fidèle à leur ville et concitoyens et soucis sécuritaires (lynchage) suscités par les infos. Ainsi les associations évitent de traiter avec des inconnus etc.
 
20/ Des milliers de diplomés ont été recensés. On ne sait où ils les ont affectés.
 
21/ Les membres de la haute instance de réforme ne posent des questions que sur le FINANCEMENT DE LEURS PARTIS. Pas de questions sur le suivi de l'application des lois.
 
22/ L'utilisation d'enfants bandits dont les parents sont des obligés en matière de travail pour faire passer une attaque comme conflit mineur entre habitants d'un quartier.
 
23/ La liste 
"alternative révolutionnaire" parle comme le système radical passé de "aider chaque investisseur national qui veut créer une usine". On à vu que cela consistait à permettre des violations du code du travail en matière de sécurité sociale, d'hygiène et de santé, le gel des salaires même en période d'épanouissement  économique etc.
 
Vraiment la guerre a absou tous de faire leur devoir (ce constat objectif est même annoncé et théorisé par un grand chef syndical qui a rejoint un mouvement politique: "les conflits idéologiques peuvent être résolus selon la nature de la lutte même internationale et régionale...").


Aujourd'hui sont déjà 6 visiteurs (32 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=