Observatoire الملحظ
Derniers articles آخر ما نشر
Page d'accueil الاستقبال
KHEREDDINE 2015-2016 أين المبادئ
=> Aperçu de contenus médiatiques intrigants. Partie 1
=> lignes grnerales des problèmes qui se posent a la Tunisie
=> Lignes generales des questions qui se posent actuellement, partie 2
=> Trop de sentiments pour un atbre
=> Notes sur la rigueur et la justesse des idées exprimées dans les médias
=> Diffusion de renseignements pseudo-scientifiques
=> ما معنى العاصمة الثقافية
Signaler l'abus: plainte ou information
www.ho-net.net presentation
2011-2012تونس:مسائل راهنة
QUESTIONS URGENTES مسائل عاجلة
Profils de detresse humaine
Vie et société plus saines حياة أفضل و مجتمع أحسن
Opinions آراء
Tunisie: bien etre ou savoir faire?
Tunisie : confiants, ou credules ?
Cafeteria Culturelle منتزه ثقافي
Parole à l'image (1)
Gestion des Catastrophes التصرف في الكوارث
Offres d'assistance ou demandes d'aide
Declaration universelle: Les Textes des droits de l'homme:
Micro-mensonges et tyrannismes pour macro nuisances!
Comment promouvoir les droits de l'homme?
Changements climatiques
Rapports a propos du net et la condition humaine (dh)
Articles jadis masques depuis l'été 12
عربي
Environnement et civilisation
Guide Urgences Santé
ENGLISH
Vulgarisation du web
Mon internet
Annonces tous azimuts!
Impacts sociaux du web
Criminalité
Histoire de l'internet
Actualites internet et computering
Le sens des mots : Glossaire
Le tour du monde
Histoires dans la vie
Soutenez Chatt eljerid: merveilles du monde
Abonnement des mises à jour,Newsletter
Livre d'or
Contact
Search site
Qui suis je
ALMADIAFA Forum
essai
Titre de la nouvelle page
 

Diffusion de renseignements pseudo-scientifiques

   
Diffusion de renseignements pseudo-scientifiques et informations erronées pour des buts commerciaux
 
Publié 04.01.2016

 
I - 25.09.2016 . Émission de jardinage à Sfax FM:

1*Une auditrice pose une question à propos d'un  ver qui affecte un arbre fruitier. Le conseiller agricole dit : c'est le ver des fruits. Nous savons que certains ont des haies de cactus. Ce ver nidifie dans ces haies.

2* L'animatrice dit que la plante traditionnelle zaãtar convient pour faire des bordures pour le gazon. Un conseiller agricole ajoute : cela permet d'éviter l'accumulation du sable dans les trottoirs et allées et d'éloigner les moustiques. On sait que cela s'adresse à des possesseurs aisés de vastes jardins que de nombreux cas suggèrent qu'on induit à des dilapidations dont le modèle clôture/sable/courette/studio. Mais l'information est ascientifique.

3* L'animatrice: le jardinage est une question de passion; même si le propriétaire ne mange pas les fruits des arbres, il suffit de les regarder beaux et sains. Le conseiller: oui, plusieurs ne tiennent pas forcément à manger le fruit.


II - 19.10.2016 JTV
Reportage sur des travaux publics à Sfax visités par le ministre de l'environnement et des affaires locales.

1* le journaliste parle de la « détérioration de la situation environnementale dans les quartiers de la ville de sfax.» ..

2*.. et de « l'amélioration du niveau de l'infrastructure »

3* les buts se précisent. Des citoyens parlent avec violence de l'existence de scorpions et de serpents dans la cité ( élément non virtuel: si vous attirez l'attention sur l'existence de gravats et ordures déposés sur plusieurs à années, on vous répond : je n'ai pas vu de gravats. Mon interlocuteur est un avocat installé dans la cité qui semble mobiliser et utiliser des maçons douteux...). Propos observés et révélés mensongers par des cas concrets. Des citoyens adressent aussi des éloges pour l'aménagement et l'asphaltage d'une voie publique.


 
III.  01.01.17 Diwan FM, 17h15. Une émission de talk show sportif où participe un arbitre jeune habitué de l'émission et dont on a déclaré qu'elle sera dédiée à un «bavardage» sur le «bilan de l'arbitrage l'année passée». L'animateur trouve un prétexte pour parler des routes et s'y attarde: « inchallah nos routes seront vraiment des routes asphaltées...; 
Le côté civil , les équipements, il faut bien qu'on en parle
الجانب المدني ، التجهيزات، لازم نحكيو فيه
Quand il pleut à Sfax on se met à nager dans les eaux libres (comme le champion mondial tunisien de l'année 2016…)  »
[À Sfax deux canaux dont un est initialement dédiée aux eaux eaux issues des WC traversent la ville charriant des eaux puantes. Des foyers de parasites existent. Les monuments sont menacés. On insiste exclusivement sur les égouts mais en fait on vise de nouvelles créations d'égout. Tout ceci sans égard pour l'environnement terrestre et marin.]


On change les idées, les cerveaux, mais aussi les moeurs et habitudes vestimentaires





Aujourd'hui sont déjà 38 visiteurs (316 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=