Observatoire الملحظ
Derniers articles آخر ما نشر
Page d'accueil الاستقبال
KHEREDDINE 2015-2016 أين المبادئ
Signaler l'abus: plainte ou information
www.ho-net.net presentation
2011-2012تونس:مسائل راهنة
Profils de detresse humaine
QUESTIONS URGENTES
Tunisie: bien etre ou savoir faire?
Tunisie : confiants, ou credules ?
Cafeteria Culturelle منتزه ثقافي
Parole à l'image (1)
Gestion des Catastrophes التصرف في الكوارث
Offres d'assistance ou demandes d'aide
Declaration universelle: Les Textes des droits de l'homme:
=> Histoire de sa rédaction
=> Passion et nécessité
=> Un travail de terrain
=> Au fil de l'histoire: une idée
=> La charte arabe
=> Remarques de la CIJ sur la charte Arabe
=> Santé et droits de l'homme
=> Cybercriminalité
=> Pédophilie
Micro-mensonges et tyrannismes pour macro nuisances!
Comment promouvoir les droits de l'homme?
Changements climatiques
Rapports a propos du net et la condition humaine (dh)
Articles jadis masques depuis l'été 12
عربي
Environnement et civilisation
Guide Urgences Santé
ENGLISH
Vulgarisation du web
Mon internet
Annonces tous azimuts!
Impacts sociaux du web
Criminalité
Histoire de l'internet
Actualites internet et computering
Le sens des mots : Glossaire
Le tour du monde
Histoires dans la vie
Soutenez Chatt eljerid: merveilles du monde
Abonnement des mises à jour,Newsletter
Livre d'or
Contact
Search site
Qui suis je
ALMADIAFA Forum
Observatoire: Contenus masques du 5 au 12 juin 2012
Plan du site
Opinions
 

Cybercriminalité



          
 Cybercriminalité


UN EXEMPLE D'ARTICLES SUR CE SUJET

***********
VERS L'ÉTAT DE DROIT:
 DES CRIMES INFORMATIQUES DE TOUTES SORTES
RAM







 
 

A suivre la chronique au jour le jour des faits divers du net, ce
qui frappe, c'est la diversité des infractions qui s'y multiplient.
Si les méfaits des "petits génies" de l'informatique prêtent
parfois à sourire, d'autres affaires illustrent des dangers bien
réels. Selon les spécialistes, Internet réunit pratiquement tous
les ingrédients pour réaliser
le crime parfait, anonymat, volatilité des preuves, absence de
frontières et présence policière très limitée...

 

La cybercriminalité coûte cher: les escroqueries à la carte de
crédit ont rapporté environ 400 millions de dollars à leurs
auteurs en 1999, selon le Conseil de l'Europe.

 

Les dégâts causés par des virus informatiques ont coûté près
de 12 milliards de dollars et le manque à gagner des industries
victimes de copiages ou de contrefaçons atteindraient 250
milliards de dollars par an.

 

Une dangereuse maladie d'amour

 

Au départ: une déclaration d'amour: I Love You. A l'arrivée:
des fichiers de disque dur détruits, les carnets d'adresses
usurpés, et une belle pagaille aux quatre coins de la planète.
Le cauchemar a commencé le 4 mai 2000 aux Philippines et
s'est propagé à la vitesse de l'éclair de l' Asie à l' Europe en
passant par les Etats-Unis.

 

65% des entreprises américaines de plus de 200 employés ont
été infectées par le virus. Le courrier électronique de
l'administration fédérale suisse a été paralysé pendant plus de
24 heures, impossible de dresser la liste complète des dégâts.
Les experts estiment le préjudice à plusieurs milliards de dollars.

 

 

Depuis, la production de virus, vers et autres chevaux de Troie
ne faiblit pas. Une cinquantaine par semaine, selon le FBI. Il faut
dire qu'une bonne centaine de kits de création de virus sont à
disposition sur le net pour les amateurs. De beaux jours pour
l'industrie des anti-virus...Up

 

virus informatique: mini programme qui se réplique
automatiquement au travers d'un autre programme et se propage
à l'insu de l'utilisateur à la vitesse d'une infection virale. Certains
ont la capacité d' effacer fichiers et disques.
vers: comme les virus ils se propagent d'un ordinateur à l'autre
et n'ont même pas besoin de passer par un autre programme.
cheval de Troie: véritable programme qui s'introduit dans votre
machine et peut le commander à distance.

 

500 000 images pédophiles

Selon le responsable de la Division française pour la répression
des atteintes aux personnes et aux biens (DNRAPB), le c
ommissaire Jean-François Cossé, "350 à 500.000 clichés à
caractère pédophile" circulent par messageries et sont consultables
sur le Web ". La pédo
philie est devenu "un délit de masse" estime pour sa part un
représentant du BKA, la police fédérale allemande. En l'espace
d'un an le nombre de sites pornographiques infantiles en langue
allemande a augmenté de 100%. L'un d'entre eux a accueilli la
visite de 500.000 internautes en très peu de temps... Le phénomène
ne connaît pas de frontières. Récemment, les douanes américaines
ont démantelé un réseau diffusant de Moscou des vidéos
pornographiques de mineurs.

 

Guerre sainte raciale et svastikas

Les garde-fous contre la haine et le racisme mis en place dans
plusieurs pays deviennent de plus en plus inopérants.
Les associations de lutte contre le racisme et la xénophobie
observent une prolifération importante de sites haineux et racistes
sur Internet. En 1995, il y avait environ 160 sites de cette nature
basés aux Etats-Unis. Aujourd'hui il y en a plus de 2.500 qui à
l'abri du premier amendement de la constitution américaine
préservant la liberté d'expression, diffusent leur propagande
haineuse, les textes révisionnistes et autres objets du culte nazi :
croix gammées, CD, vidéos etc...

 

Certains experts recensent actuellement quelque 4 000 sites racistes
accessibles sur la toile qui incitent ouvertement à la violence à l'exemple
d'une page en Suisse dressant la liste noire de personnalités hostiles
aux skinheads.

 

Piratages et mafias

Les "hackers" n'en sont plus à se jouer du Pentagone.
Désormais, ils
s'emploient à faire fructifier leur savoir-faire. Dernier haut fait
symbolique : quatre pirates ont réussi à capter le fichier
confidentiel des 1.400 participants du Forum économique mondial
de Davos contenant les numéros de cartes de crédit, date
d'expiration, adresse privée et numéro de portable du gotha de
l'économie mondiale...

 

La fraude et l'escroquerie en ligne font des ravages.
Dernièrement des groupes organisés en Ukraine et Russie
ont piraté plus de 40 sites américains, détournant les numéros
d'au moins un million de cartes de crédit. De Moscou à Tokyo
en passant par Lausanne ou Paris, la police spécialisée semble
dépassée par cette criminalité galopante qui profite des failles
des systèmes informatiques. Les Italiens ont cependant réussi
à déjouer à temps un projet de la "Cosa Nostra" qui comptait
détourner plus d'un milliard d' Euros de subventions européennes
en simulant le portail d'entrée de la banque qui devait recevoir
les fonds.

Source: Conseil de l'Europe, novembre 2001.Up

 
***************************************
 


Archive: En-tête et pied de page sur le site ho-net.net
 

 
      INTERNET POUR INTERNET
Home      Declaration universelle: Les Textes des droits de l'homme:      Cybercriminalité
 
 


*********
 
 
 
 
 


Aujourd'hui sont déjà 9 visiteurs (51 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=